Se lancer à son compte pour devenir coach indépendant



1/ S’occuper des démarches administratives
Adhésion au régime d’autoentrepreneur: vous devez simplement remplir un formulaire en ligne, choisir le type d’activité, vous munir de votre carte d’identité. Ce statut a un seuil de revenus annuel fixé à 33 200 euros. Au-dessus de ce chiffre, vous passerez automatiquement en entreprise individuelle et vos cotisations augmenteront considérablement. Cependant, vous pourrez déduire vos charges de votre chiffre d’affaires, c’est-à-dire vos frais de formation, vos achats d’équipement, vos déplacements… Tout ce qui vous permet de travailler au quotidien.
- Souscription à une assurance professionnelle
- Ouverture d’un compte bancaire dédié à votre activité. 

2/ Définir son offre
- Définissez votre positionnement. C’est à dire : quelle(s) sont vos discipline(s) majeures ? : coach de vie, coach mental, de remise en forme, de fitness, de yoga… 
- Etablissez vos tarifs : tarif moyen entre 50/70 € de l’heure
Déterminez vos disponibilités : quand décidez-vous de travailler ? Êtes-vous disponible 7j/7 ? Vous déplacez-vous facilement ? A partir de quelle heure commencez-vous les premiers coachings ? Et jusqu’à quelle heure travaillez-vous le soir ?   

 3/ Se créer une présence en ligne
Créer une page Facebook ou vous pourrez mettre une présentation de votre parcours, de votre activité et de vos services et partager vos coordonnés (email et téléphone).
- Créer un site internet avec des fonctionnalités innovantes permettant de faciliter votre relation client comme la réservation et le paiement en ligne.
Créer votre propre application pour rester toujours connecté avec vos clients !  

4/ Démarcher
Vous partez à la recherche de clients, mais à quelle porte frapper ?
- Prospecter votre réseau direct(personnel et professionnel)
- S’inscrire sur des plateformes de mises en relation entre coach & particuliers (ex : Wineven Coaching).
Démarcher de nouvelles personnes : La meilleure façon de le faire est de semettre dans la peau de son client « type »et se demander quelles sont ses habitudes : quels endroits il peut fréquenter ? Comment il aimerait entendre parler de vous (flyer, réseaux sociaux, bouche à oreille…) ? Quelles personnes / communautés / entreprises peuvent vous aider à les atteindre ?